Complet

Penser global, agir local: telle est la devise des S.E.L. Après un travail collaboratif de plusieurs mois avec la CAF, le CCAS de la ville d’Orléans et un groupe d’habitants du quartier Madeleine (dont des personnes accompagnées du Foyer Appartements de l'Adapei 45), la plateforme d’échanges est opérationnelle depuis fin 2016.

 

 

 

 

Ce système d’échanges de biens et de services numérique, a été créé suite à l’envie de plusieurs habitants qui en avaient exprimé l’idée à l’occasion d’une soirée organisée par le centre social  sur le thème de la “Faites de la Solidarité”. A travers plusieurs animations participatives ce soir là qui ont consisté à apprendre à mieux connaître son quartier, ses voisins et à partager ses savoirs & compétences, les habitants ont pu exprimer des idées d’actions autour de la solidarité. Le Centre Social a pu s’en saisir pour monter un groupe de réflexion composé d’habitants et de la CAF, qui a accompagné le processus du début jusqu’à la fin.

Pendant un an, à hauteur d’une fois par mois, le groupe s’est réuni à l’ASELQO Madeleine pour définir les contours du SEL, créer un réglement et une charte, réfléchir à son fonctionnement, à ses principes d’échanges, à sa “monnaie” et surtout à la concrétisation numérique de la plateforme via un site participatif dédié aux S.E.L francophones (Community forge). Les deux principaux administrateurs de cette plateforme sont des habitants.

 

Son nom: “Sel à vie”.

 

Le principe: pas d’argent, uniquement du temps en monnaie d’échange. Je donne un peu de mon temps pour répondre à une demande d’une personne du quartier qui me crédite d’un certain nombre de points (unité: le SEL. Un SEL = 1 minute). Et moi je peux demander un service à mon tour. Tout cela est parfaitement consigné sur la plateforme de “Selavie”, entre comptes utilisateurs. La gestion de la plateforme se fait par des bénévoles, des habitants, qui ont créé la plateforme.


Tout cela forme une communauté de “Selistes” qui tous partagent les mêmes valeurs de lien social entre habitants et d’une certaine forme d’économie alternative. Le but étant de créer par la suite des événements entre membres, pour se faire connaître et échanger différemment, d’une manière festive.

 

Si vous avez besoin d'une astuce informatique, d'une échelle, d'un cours de cuisine...ou si vous êtes partant pour promener le chien, aider à un déménagement, la plateforme "Sel à vie" est à votre disposition.

Vous pouvez vous connecter, créer un profil sur le site http://selavie.communityforge.net/

Procédure: je créé un compte + dans les 48 heures celui-ci est validé par un membre bénévole + je passe à l’ASELQO Madeleine pour être crédité de 500 points SEL + je peux commencer à échanger !

 

Réservé à l'origine aux habitants du quartier, le système d'échange souhaite aujourd'hui s'élargir.

 

Grâce au SEL, Gérard, personne accompagnée au Foyer Appartements, s'est promené au bord de Loire avec Yvonne et son chien (photo ci-dessous). Babeth, quant à elle, recherche toujours à garder et promener des chiens.