Complet

Dans la continuité de la gestion face au COVID-19 ;

Pour faire suite aux allocutions du Président de la République, et aux consignes et recommandations du ministère de l’intérieur applicables à l’accompagnement des enfants et adultes en situation de handicap, relayées par l’Agence Régionale de Santé Centre Val de Loire et le Conseil Départemental ;

nous vous informons des mesures prises par l’Adapei 45 à compter du mercredi 18 mars 2020 (date butoir de mise en œuvre pour nos établissements).

Celles-ci resteront en vigueur jusqu’à nouvelle communication de la Direction Générale de l’association.

 

Principe général

 

Le principe général de précaution, au regard de l’intensité de la circulation du virus sur le territoire national, est de favoriser le maintien à domicile (qu’il soit « ordinaire » ou médico-social) des personnes en situation de handicap. Aussi ;

  • Doivent être fermés dans des conditions sécurisées et concertées les JES, IME, SEAP, EPEAP, FO, Accueils temporaires, Internats, Accueil de Jour.
  • Doit être organisé dans des conditions sécurisées le maintien des personnes à domicile (qu’il soit « ordinaire » ou médico-social (FH, FDV, SAVIE, FAM, FA)

 

Au regard des besoins des personnes en situation de handicap, ce principe de précaution s’accompagne également du principe de continuité de l’accompagnement nécessaire et jugé indispensable.

 

ACCOMPAGNEMENT ALTERNATIF

 

A ce titre, les fermetures ont toutes été accompagnées d’un dispositif d’écoute et d’évaluation qui a pris le temps de contacter chaque famille pour la mise en place de solutions alternatives pour les accompagnements ciblés indispensables ou pour les situations complexes.

 

Des accueils sont et peuvent être organisés au sein des murs, des prestations sont et peuvent être réalisées au domicile. Ils sont et seront organisés avec les mesures de sécurité qui s’imposent.

 

Ces possibilités sont à étudier avec vos directions d’établissement via le numéro de permanence joint en annexe.

 

Nous vous rappelons cependant que nos professionnels sont mobilisés au même titre que des professionnels de soins, que nos foyers sont encore ouverts, que nous pouvons être appelés à aider d’autres acteurs sur le territoire. Les SESSAD, SSAD, SAVS et équipes des établissements ne maintiendront donc que les accompagnements nécessaires.

 

Par ailleurs, la circulation des taxis étant impactée, nous étudierons avec vous la possibilité des déplacements, mais solliciterons l’aide des familles.

 

En cas de déplacements pour vous rendre à un RDV en lien avec nos services vous devez remplir l’attestation de déplacement dérogatoire. Nous en avons réalisé une en FALC (disponible sur le site internet et Facebook).

 

Pour les ESAT

 

Les ESAT, comme pour les entreprises, ne maintiendrons que les activités ciblées essentielles ; la restauration (qui sert aujourd’hui des collectivités), la blanchisserie. L’association a pris la décision de ne plus faire intervenir de travailleurs en situation de handicap, mais ces activités restent ouvertes avec quelques professionnels. La rémunération est maintenue pour le mois de mars sur décision de l’association.

 

Pour la suite, le Gouvernement soutient tous les gestionnaires du secteur protégé confrontés à ce contexte exceptionnel et des mesures d’accompagnement économique seront mises en œuvre, à la hauteur de l’impact de la crise.

 

Pour les structures d’hébergement

 

Concernant le maintien à domicile dans nos structures médico-sociales. Nous appliquons des mesures de sécurité et de confinement avec notamment ;

  • L’application stricte des gestes barrières (distance d’un mètre, lavage des mains, limitation des déplacements au sein de la structure, limitation des interlocuteurs)
  • La prise de température pour chaque personne entrante
  • L’interdiction des sorties collectives et des rassemblements au sein de l’établissement
  • Les repas seront pris dans les chambres ou dans des unités de moins de 6 personnes avec distance de sécurité
  • Les activités proposées seront individuelles ou en groupe de moins de 6 personnes à distance de sécurité
  • La limitation des sorties individuelles au strict nécessaire
  • Les consultations médicales qui ne sont pas urgentes doivent être reportées
  • Les sorties le week-end au domicile de proches ou pour des séjours de loisirs sont suspendues
  • L’interdiction des visites extérieures, excepté pour les professionnels et intervenants médicaux et paramédicaux
  • L’organisation d’un circuit dédié pour l’entrée et la sortie des prestataires extérieurs ciblés indispensables
  • L’organisation d’une zone de confinement pour éviter la propagation du virus ou assurer une gestion en cas d’infection

 

De manière dérogatoire, et sur autorisation expresse du directeur de l’établissement, après avis médical, des exceptions peuvent être accordées afin de prévenir une dégradation importante de l’état de santé global de la personne (décompensation psychique, troubles du comportement).

 

De manière dérogatoire, sans visite du médecin et jusqu’au 31 mai 2020, le renouvellement des traitements est également autorisé. La gestion des piluliers est assurée au sein des établissements.

 

Par ailleurs, afin de maintenir quotidiennement, jour et nuit, l’effectif nécessaire à l’encadrement, nous nous sommes organisés et des renforts d’encadrement sont mis en place.

Le siège

Les locaux du siège sont fermés et tous nos professionnels sont en télétravail.

 

Consulter l'intégralité du courrier envoyé aux familles en date du 18 mars 2020

 Les mesures expliqués en facile à lire et à comprendre pour les travailleurs ESAT et pour les personnes en hébergement.

Vous pouvez aussi télécharger les attestations suivantes:

Attestation de déplacement dérogatoire

Attestation de déplacement dérogatoire en FALC

 


Conditions de sortie pour toutes les personnes handicapées assouplies

 
A l’occasion de la journée mondiale pour l’autisme et suite à l’annonce du Président de la République, les conditions de sortie pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnant sont désormais assouplies pour notamment accompagner les personnes en grande difficulté au regard de leurs troubles du spectre de l’autisme, déficience intellectuelle, déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, troubles psychiques.

 

 Pour les personnes en situation de handicap domiciliées chez elles, leurs parents ou leurs proches : leurs sorties, soit seules soit accompagnées, en voiture ou non, ne sont pas limitées à 1H, ni contraintes à 1Km du domicile -pour permettre notamment d’aller dans un lieu de dépaysement-, ni régulées dans leur fréquence et leur objet, dès lors que la personne ou son accompagnant justifie aux forces de l'ordre d'un document attestant de la situation particulière de handicap.

 

Attention : cette mesure ne fait pas l’objet d’une attestation dédiée, mais consigne est donnée aux préfets et aux forces de l’ordre d’une prise en compte spécifique. Il faut donc toujours pour autant remplir et avoir l’attestation habituelle dérogatoire de déplacement.

Consultez le communiqué de presse explicatif


 

Qu'est-ce qui se passe : le coronavirus expliqué en FALC

Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi on reste à la maison ? Comment on peut se sentir ? Des psychologues et une orthophoniste de l'association Les Papillons Blancs de Lille ont réalisé une vidéo en facile à lire et à comprendre (FALC) pour expliquer la situation (covid-19, confinement) et aborder les émotions qu'ils peuvent ressentir : peur, colère, tristesse, sentiment de culpabilité.

 

                                                       

 

Consultez une Foire Aux Questions (FAQ) spéciale Covid-19 du Secrétariat d'Etat chargé des personnes handicapées pour répondre à toutes vos questions.

 


 

En cas de difficultés pendant cette période de confinement, vous qui êtes : 

  • personnes avec Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA),
  • parent ou aidant d’un proche avec TSA, 
  • professionnel auprès des personnes avec TSA,

Consulter ce document pour solliciter un échange avec un professionnel du CRA Centre-Val de Loire pendant la période de confinement.

 


 

L’EPSM du Loiret Georges Daumézon a mis en place un dispositif d’accueil d’urgences psychologiques au sein de son Centre Psychiatrique d’Accueil d’Urgences (CPAU)

Consultez le document de présentation

 

 

 L’APLEAT ACEP adapte ces dispositifs face à la crise sanitaire actuelle.

  • Une nouvelle équipe mobile de médiation et d’intervention en addictologie dans l’Orléanais et le Cher (consultez le PDF).
    Mise à disposition des structures et personnes dans le besoin, une équipe de professionnels en addictologie pour venir en aide aux publics les plus précaires et fragiles.
  • E-CASA, l’application mobile qui change vos habitudes de vie s’adapte au confinement (consultez le PDF). Le projet e-casa recherche des volontaires pour tester son application mobile. Les critères d’inclusion pour faire partie du projet s’élargissent : toute personne atteinte d’une maladie chronique ou présentant une addiction peut participer.

 Toutes les informations sur http://apleat-acep.com/informations-covid-19/

 

                          Flash Infos du 6 avril 2020

 

                                   Flash infos du 31 mars 2020

 

   Flash infos du 25 mars 2020

Le 24 mars 2020

Le 23 mars 2020

 

Pour faire face aux difficultés que nous rencontrons au quotidien dans cette crise sanitaire sans précédent, l'Unapei a décidé de lancer un appel à la générosité publique au niveau national. Il vise à fournir aux professionnels des établissements et services du Mouvement du matériel de protection adapté, aider les personnes handicapées et les familles qui vivent des situation dramatiques et soutenir les travailleurs sociaux, soignants et bénévoles de nos associations qui sont mobilisés. Selon les montants collectés, ils seront utilisés pendant et à l’issue de cette crise.

Le lien de l’appel aux dons est le suivant: https://unapei.iraiser.eu/urgence_covid/